jeudi 25 février 2010

Méprise !

Le lundi, je suis dans la classe de grande section. Donc c'est la directrice qui s'occupe de sa classe de petite section.
Il est 14h45, nous sortons en récréation en faisant le moins de bruit possible dans le couloir.
Pendant ce temps, Mme la Directrice surveille le dortoir, ou la comédie musicale du lundi ! Du coup, elle n'a pû faire sa sièste !
Nous voici dans la cour, ça glisse un peu car il a plu.
Mon petit Jean (appelons-le comme ça) est tombé, il est sale et mouillé. Pauvre Jean, lui qui est si sage et très discret ...
Nous rentrons tous les deux pour demander aux ATSEM de le changer.
Nous croisons Mme la Directrice : "Bah voilà ! C'est ça de faire n'importe quoi ! On fait du bruit dans les couloirs, court partout et on tombe ! Bah voilà ! Ca vous apprendra à empêcher les petits de dormir !"
J'avoue ne pas comprendre la situation. Et je dis : "Euh ? A qui tu parles ?"
Elle se rend compte de son erreur, alors elle tourne les talons en me répondant : "Oui, bon hein ?! Voilà quoi !"
Pfff ! Rien compris moi !

mercredi 24 février 2010

Les mercredi ...

... c'est bibli !
Comme je n'ai pas assez de petits mots à vous offrir, je vous décris nos mercredis bibli.
J'habite une ville qui propose des "Rendez-vous conte" 3 mercredis par mois.
Dès que je peux, j'y emmène mes trois souris (deux souricettes et un souriceau !).
Je vais donc vous faire partager les prospectus, les décors, les chansons et comptines et les lectures proposées.
Ce mercredi, c'était un jour bibli, mais sans Rendez-vous !
Alors, je vous fais partager le choix lecture de mes souris.

Voici le choix de mon petit bout (16 mois).
Titre : "Popimagier : Comment tu t'habilles, Popi ?"
Editions : Bayard Jeunesse.
Imagier photo pour jouer et parler.
Un choix de son âge, cartonné pour mettre à la bouche !
Il ne le lache pas !


Ensuite le choix d'une des grandes (5 ans 1/2).
Titre : "L'histoire du Lion qui ne savait pas écrire".
Auteur : Martin Baltscheit et Marc Boutavant.
Editions : p'tit Glénat.
Résumé : "Le lion ne savait pas écrire. Mais ça lui était bien égal, car il savait rugir et montrer les crocs. Et pour un lion, c'est bien suffisant. Mais un jour, le lion rencontra une lionne ..."

Elle a choisi ce livre car il parlait d'animaux !




Et le troisième livre, le choix de mon autre grande du même âge !
Titre : "Marre du rose".
Auteur : Nathalie Hense et Ilya Green.
Editions : Albin Michel jeunesse.
Résumé : "Moi, j'aime le noir. D'habitude, les filles, elles aiment le rose, seulement, moi, le rose, ça me sort par les yeux !"
Vous allez rire ! Elle l'a choisi parce qu'il est ROSE !



lundi 22 février 2010

RDV !

Vous vous souvenez de cette maman qui ne s'est pas levée ?
Bah quand on lui a donné le livret, elle est venue se plaindre car nous écrivons des choses trop dures sur sa fille, nous ne sommes qu'en maternelle, bla bla bla ...
"Ecoutez madame, je vous propose un autre rendez-vous, on s'expliquera à ce moment avec l'autre maîtresse (je fais le 50% d'une collègue). Vendredi soir, je sais que vous ne travaillez pas. Mais venez à 16h car je n'aurai que 15 minutes à vous consacrer".
"D'accord !"
La maman vient et se radoucie. On lui explique que sa fille ne sait pas qu'elle est à l'école pour apprendre et se préparer pour le CP.
"Si elle le sait ! Dis à la maîtresse pourquoi tu vas à l'école !"
"Pour apprendre des choses !"
Pfff ! Le singe mime et le perroquet répète, ça ne veut pas dire qu'ils ont appris !

dimanche 14 février 2010

Bonne Saint Valentin !

Ah la Saint Valentin !
Il y a 2 ans de ça, nous sommes allés au restaurant avec nos Mickettes (elles avaient 2 ans 1/2) pour fêter la Saint Valentin.
Mais pourquoi amener les enfants?
Bah, nous avons fêté en même temps le fruit de notre amour.
Nous choisissons un resto familial et classe (Le Bistrot Romain !) et le menu enfant pour les Mickettes.
Nous avons eu un mal de chien à leur faire avaler une pâte des spaghettis à la carbonara proposé dans le menu.
C'est pourquoi quand la serveuse débarrasse la table et demande aux Mickettes : "C'était bon ?", ma petite Mickette E répond : "Ah non !"
La serveuse très sympathique rigole et nous, nous piquons un phare !
Mon autre petite Mickette M, s'impatiente et demande : "Maman ? On mange quoi après ?". Je lui réponds : "Une mousse au chocolat. Ca va tu aimmes ça !"
Et ma Mickette M qui lève la main, fait "coucou" à la serveuse et dit : "Je peux avoir mon dessert madame s'il te plaît !"
Je comprends mieux pourquoi en général, les couples n'amènent pas leurs enfants aux restaurants le jour de la Saint Valentin !

samedi 13 février 2010

Remise des livrets.

Bah oui, même en maternelle, nous évaluons les enfants et remettons un livret de compétences aux parents.
C'est juste pour prouver qu'on travaille pour de vrai en maternelle (on ne fait pas que changer des couches et surveiller la sieste).
Un samedi matin bloqué, 3h, 10 minutes par parents, 24 enfants dans la classe. Ca s'appelle une mission impossible !
C'est pourquoi, nous recevons aussi le mide et le soir pour les parents que ça arrange.
Donc, une grande affiche avec horaires à la carte et les parents doivent s'inscrire.
Après les avoir harcelés une semaine, il y a 10 parents d'inscrits, plus 2 le midi.
Lundi matin, je demande aux parents qui ne sont pas venus (pourtant inscrits) : "Bah alors, je vous ai attendu samedi matin ! Où étiez-vous, cachée dans les toilettes ?"
"Ha ! Ha ! Non, j'ai oublié de venir. Je me suis levée tôt pourtant (10h) mais à 11h, j'ai oublié. En plus avec les enfants, mon mari travaille, vous comprenez ?!"
"Bah oui, je comprends ! Moi j'ai amené mes enfants parce que mon mari travaille aussi. D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas oublié de venir !"
Je dis à une mamie : "J'ai attendu la maman samedi matin ! Vous pouvez lui dire que je ne suis pas contente ? J'ai attendu pour rien !"
"Quoi ? Elle est pas venue pour le livret ? Oh la fainéante ! Elle aurait pû venir ! Elle a dormi encore ! Qu'elle paresseuse !"
"Ah ?!"

Ma fille, ma fille, ma fille, blablabla ... le retour !

"Bonjour madame" me dit ce papa pas content, il y a de ça quelque temps parce que je ne lui dis pas qu'il est en retard quand il se retrouve devant une grille fermée !
Bah il n'est plus faché le monsieur ?
"Ma fille, elle était malade, c'est pour ça qu'elle venait pas à l'école la semaine dernière".
"Vous avez un certificat médical ?"
"Oui, merci ! Vous pouvez faire attention, parce qu'elle est tout le temps malade à l'école ?!"
C'est pas gagné ! Fatiguée de lui dire que c'est normal que les enfants soient souvent malades leur première année en collectivité, je lui dis que l'on fait attention et que l'on ne sort pas en récréation lorsqu'il fait trop froid.
"Oui, je sais, mais même dedans ! Quand vous allez aux toilettes !"
Que ça va être pratique de mettre les manteaux, bonnets et gants pour allez faire pipi !

jeudi 11 février 2010

Politesse !

Le soir, après la classe, les maîtresses (même en maternelle) restent une heure de plus pour aider les élèves en petite difficulté. Cela s'appelle l'aide personnalisée.
Les enfants sont en groupe de 5 maximum, c'est plus cool pour travailler avec eux.
Les élèves "travaillent" debout (plus libres) et la maîtresse se baisse à hauteur des minus.
"PROUT !"
"Non mais alors ! Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Qu'est-ce qu'on dit ?"
"Merci ?"
"Mais non ! Pardon mon petit cochon !"

mardi 9 février 2010

Limaces et escargots !

Dans la classe de grande section comme dans celle des petits, j'ai lancé l'idée d'une escargotière.
Dans la classe des petits, nous les avons retiré après observations, mais au calme les escargots se sont bien amusés. Alors que chez les grands ils sont en hibernation.
Donc, je décide de montrer l'escargotière repeuplée aux grands.

"Regardez l'escargotière des petits, que voyez-vous ?"
"Bah elle est sale !"
"Ah ?"
"Oui, il y a plein de caca partout !"
"C'est du caca ?"
"Non, ce sont des bébés !"
"Ah ! Et comment tu le sais ?"
"Bah regarde, ils sont pas encore des limaces !"
"Ah les bébés escargots deviennent des limaces ?!"
"Bah oui, quand leur coquille est trop petite, ils changent de coquille ! Ils déménagent !"
"T'es sûre ? Il y a pas un autre moyen quand la maison est trop petite que déménager ?"
"On construit des chambres en plus !"

Après on ose dire que les enfants ne savent pas réfléchir !

On va où, nous ?

"Maman, tu sais Anaïs elle dort chez sa mamie parce que son papa et sa maman y veulent plus vivre ensemble."
"Ah ?"
"Oui, c'est Anaïs qui l'a dit ! Elle dit que son papa et sa maman ils se sont séparés."
"Même que Alexis, son papa il est parti de sa maison. Il habite plus avec sa maman et lui."
"Ah ?"
"Même Camille !"
"Ah bon ?"
"Maman ? On va aller habiter où nous quand vous allez vous séparer ?"
"Hein ? Mais on n'a pas l'intension de se séparer avec papa !"
"Ils font pas tous ça les parents ?"
"Euh ? Bah non ! Enfin ils n'en ont pas l'intension du moins !!!"