mardi 26 octobre 2010

Hup-hup-hup Barbatruc !


Aujourd'hui, ma fille tripote à mes petits sujets en fimo et me dit : "Oh maman, ils sont beaux tes Barbapapas !"
"Merci chérie, mais ne touche pas, ils sont ratés. Il faut que je tente de rattraper ça."
"Mais maman, ce sont des Barbapapas."
"Bah oui !"
"Bah tu peux pas rater alors, puisque les Barbapapas se transforment, tu peux leur faire n'importe quelle forme, ce sont toujours des Barbapapas !"
"Euh, bah, oui ! Mais là ils sont trop cuits."

mercredi 13 octobre 2010

Madame JE-SAIS-TOUT !

Bonjour tout le monde, ou plutôt bonsoir !
Oui, ça fait un moment, mais c'est le temps de faire ma place et d'observer pour mieux vous raconter !
Alors voilà, vous connaissez tous la série d'album pour enfants "Monsieur - Madame" ?
Et bien moi, je travaille avec madame Je-sais-tout. Si si, c'est vrai !

Tous les lundis midi, nous faisons 1h de réunion pour plaire à madame l'inspectrice et lui pondre une progression de compétences à acquérir de la petite à la grande section.
Cela lui montre que nous travaillons bien en équipe et qu'il y a une réelle progression dans les apprentissages.
Jusque là, c'est normal.
Nous proposons donc de venir chacune avec nos progressions de classe et faire un commun cohérent.
Mais voilà, madame Je-sais-tout (la directrice) nous propose de travailler sur un support (lire : progressions toutes faites trouvées sur internet) qu'elle trouve complet, génial, adapté ... blablabla ...
Ok, pas de problème.
Madame Je-sais-tout : "Regardez, c'est bien, hein ?"
Maîtresses : "Oui, mais il n'y a que la petite section ?"
Madame Je-sais-tout : "Bah oui ! J'ai une petite section ! Mais vous trouverez les autres niveaux sur internet !"
Maîtresses : "D'accord, donne-nous les références qu'on les cherche."
Madame Je-sais-tout : "Bah je les ai pas. Mais peut-être que c'était dans un livre."
Maîtresses : "Mais t'as pas les références non plus ?"
Madame Je-sais-tout : "Bah non, il faut chercher."
Alors voici deux semaines que nous passons nos soirée à décortiquer les sites trouvés par google pour trouver ces progressions si géniales, sans succès !
Et voici donc deux semaines que nous lui proposons d'autres progressions (trouvées sur internet, sur les sites des académies de "je ne sais plus où")très complètes qu'elle refuse en bloc !
Je crois qu'on va finir par travailler sans elle !

dimanche 12 septembre 2010

Ah ! La mer(e) !

Madame la directrice me raconte qu'elle faisait écouter des bruits aux enfants.
C'est une chose magnifique c'est jeux où les enfants écoutent et devinent ce qu'ils entendent.
Ils ont écouté le bruit de l'orage et l'ont reconnu. Ensuite, le bruit des vagues.
"Et celui-ci ?" pas de réponses.
"Vous ne reconnaissez pas ce bruit ?" toujours pas de réponses.
Le bruit des vagues continue de tourner dans le lectuer CD et les enfants tendent l'oreille.
"Mais, vous connaissez quand même ?! Vous êtes déjà aller à la mer ?"
"La mère à qui ?" répond une petite puce de pas tout à fait 3 ans, qui pèse 10 kilo toute mouillée et mesure 1,10 mètre sur la pointe des pieds !
"..."

vendredi 3 septembre 2010

Bonne rentrée !

Bonsoir à tous !

J'espère que tous les enfants, parents et enseignants ont passé une bonne rentrée.


Chez moi, mes Mickettes sont revenues heureuses de leurs premiers jours au CP.
Ouf !

Pour moi, nouvelles écoles et nouvelles collègues en plus de nouveaux élèves. On commence fort !
Donc, en attente de mots marrants d'enfants et de bourdes d'adultes pour vous faire sourire.

Bonne nuit !

dimanche 8 août 2010

A la campagne !

Nous voici partis pour une petite journée chez des amis dans la campagne champenoise.
Tout le long de la route : "Maman, on est où, là ?"
"A la campagne."
"C'est loin la campagne ?"
"Non, à côté de la maison, chez tata, il y a la campagne."
"Et la c'est la campagne ? Parce que il y a des champs ? Et c'est des fois pas loin de chez nous et de Paris ?"
"Oui. Ici c'est la Province."
"C'est quoi la province ?"
"Bah on appelle la Province tout ce qui n'est pas Paris et sa banlieue (typiquement francilien ça !)."
"Ah ! Et la mer ?" "En Province !" " La montagne ?" "En Province."
"Bah c'est beau !"

Arrivés chez nos amis, nous passons à table. Les enfants ont leur propre table, comme des grands.
Ma fille qui a bien suivi la conversation que j'ai eu avec sa soeur lance au fils de nos amis : "Dis Tancrède, elle est vraiment belle ta campagne !"
"Merci, mais c'est où ?"
"Bah, c'est ici ! Là où il y a ta maison !"
"Bah ! ma maison c'est pas la campagne et C........ (nom de la ville) c'est pas la campagne, il y a des gens qui habitent !"

Pfff ! L'incompréhension des urbains et des ruraux !

samedi 3 juillet 2010

Vives les vacances !

Je vous souhaite à tous de très bonnes vacances d'été !


jeudi 1 juillet 2010

Des nouvelles ! Des nouvelles !

Oui, oui ! Je vous donne des nouvelles !
Alors, la musique s'est arrêtée le 29 juin. Là j'ai appris, avec beaucoup de mal que j'étais nommée sur un poste fractionné en maternelle.
Ouais ! Trop contente ! En maternelle !
OUI MAIS ! C'est mon école de rattachement (là où l'on envoie mon courrier administratif) mais pas forcément tout mon boulot. Je suis sur un poste fractionné. Qui veut dire plusieurs classes, des fois plusieurs écoles ...
Après avoir harcelé les syndicats (un grand merci à eux !) j'ai appris que mon poste était : école maternelle S. B. à T(ville) (50%tp+25%dech.dir+20%tp)+5%MAD.
Quoi ? Beaucoup de trucs incompréhensibles ? Bon je branche le décodeur, je résous l'équation.
Cela veut dire que je suis sur cette école (dont je ne dirais pas le nom ni la ville) à faire la décharge d'une collègue à 50%, la décharge de la directrice à 75% (donc 25%), la décharge d'une autre collègue à 80% (donc 20%) et 5% de mise à disposition (du remplacement je ne sais où !
Ouf ! Je suis sur la même école pour faire tout ça ! Enfin je crois ! Et j'espère !

Bon, on va dire que j'ai 4 morceaux de fauteuil de club dans un salon Louis XV ! Non ?












Allez, il ne faut pas se plaindre, moi j'ai un boulot au moins !
Mais merci d'avoir croisé les doigts !

mercredi 23 juin 2010

Le mercredi c'est ...

... bibli !
Comme tous les mois, nous allons à la bibliothèque avec les 3 souris pour participer au "Rendez-vous contes".
Le thème du mois de juin c'est : EN ROUTE !



Nous avons eu droit à la lecture de "Le vélo de Jo" de Raphaël Fejtö.

La comptine du "Petit Pouce part en voyage" :
"Petit Pouce part en voyage,
Celui-ci l'accompagne,
Celui-ci porte les bagages,
Celui-ci tient le parapluie
Et le tout-petit court derrière lui !"

Et pour finir la lecture de "Léon le camion" de Perrine Dorin, ed. Didier Jeunesse.

Mes Mickettes étaient trop grandes pour ce type d'histoire, quoique attentionnées. Mais mon Loukoum était très enthousiaste de participer à une réunion voitures !

mardi 22 juin 2010

Un p'tit jeu ?!

Dans la grande maison de la grande famille de l'éducation, s'est joué le mois dernier (pour notre département) le grand jeu de la chaise musicale !
Qu'est-ce qu'on s'éclate en classe !
Non, ce n'est pas une grande réunion entre professeurs des écoles et le grand inspecteur de notre département, avec qui nous faisons un super jeu marrant.
C'est l'occasion pour les enseignants de changer d'école, de ville ...
Donc, comme au moins la moitié des enseignants de ce département, j'ai participé au "mouvement". Si, si cela s'appelle comme ça !
C'est une semaine de stress où l'on doit faire le choix de 30 voeux (écoles) où l'on aimerait travailler.
Mais ce qui est drôle, c'est qu'on ne sait pas combien il y a de participants au jeu et combien ils ont de points.
Ensuite les postes sont attribués par ordre de préférence et nombre de points.
Qu'est-ce qu'on gagne ? Un poste fixe, sa classe dans une école de son choix, dans une ville de son choix.

Mais quand on perd ?
Bah on a une seconde chance ! Le "mouvement complémentaire" !
Là, on choisit si l'on veut être en maternelle ou élémentaire, ensuite un groupe de villes.
Et là qu'est-ce qu'on gagne ? Un poste provisoire à l'année, une classe que l'on partage ou non, dans un groupe de niveau qu'on a peut-être choisi, dans une ville qu'on a peut-être pas choisie.

Et pour les grands perdants ? Bah au PIF !
Et après on se demande pourquoi il y a des débutants sur des classes difficiles (que personne ne veut) ou des enseignants qui viennent bosser en faisant la tête !

Pour ma part, je suis au mouvement complémentaire et les résultats sont le 29 juin (si tout va bien), alors je croise tout ce que je peux pour être en maternelle même si je suis un peu loin de chez moi, dans une école difficile, dans une classe que je partage ...

Souhaitez-moi BONNE CHANCE !

Le cadeau !

Non, non ! Je ne vous oublie pas !
Juste beaucoup de choses à faire en fin d'année !


Tout d'abord, voici la photo des cadeaux de fête des parents fabriqués par des petites mains de 3-4 ans.
"Mais quel intérêts pédagogiques madame la professeuse ?"
"Bah le rythme binaire très chers ! Celui qui aide en mathématiques, en lecture et écriture !"
Pas de panique, je ne me lance pas dans des explications compliquées et pédagogiques.

C'est plutôt réussi pour des petites sections, non ?


mardi 15 juin 2010

Porte-clé maison !

Pas de bol ! J'ai pas trouvé mes cadres pour énerver la Dirlo !
Mais je ne baisse pas les bras ! Je ne me laisse pas faire !
J'ai une idée, je suis une fana des perles, gri-gri et breloques. Alors je me lance, je vais dans mon magasin de travaux manuels préféré et je dégotte un baril de perles en bois de toute couleur et toute forme.
Je récupère des scoobidoo à la maison et c'est parti !
Quoi ? Vous n'avez pas deviné ? Nous avons fait des porte-clés en perles de bois montées sur des scoobidoos ?
Quel intérêt pédagogique ? me demanderez-vous. Mais le rythme binaire complexe !
Hein ? Qu'est-ce qu'elle dit la maîtresse ?
Les enfants ont choisi des perles de couleur et forme différentes. On met un cube rose et une boule jaune ...
Très fort pour des petites sections (3-4 ans pour les lecteurs québéquois !). Mes filles ont fait ça à 3 ans pour leur papa d'amour !
Hé ! Hé ! Trop forte la maîtresse !
Bon, après la difficulté a été de présenter la note à Mme la Dirlo ! Etant donné que j'ai tout fait dans son dos !
Contre toute attente, elle a trouvé ça mignon et m'a remboursé les perles avec la coopérative de classe !
Ca cache un piège, vous croyez ?

Bon, à l'occasion, je vous mets les photo !

mercredi 2 juin 2010

La fête des parents ... Pfff !

Bonjour à toutes,

Quoi ? Quoi ? Je suis jamais là ? Bah j'ai du travail moi ! J'suis maîtresse !
Et si je vous mettais toutes mes péripéties, vous auriez peur de l'école maternelle !
Bon, en voici une :

Vendredi dernier, j'étais dans ma classe de petite section. Elle fait face à celle de grande section (ma classe du lundi et mardi car ma collègue, Mme des grands, est à 50%).
Nous discutons donc de ce que nous allons faire comme cadeaux pour la fête des parents (un groupé fêtes de mères et des pères pour ne pas rentrer dans les soucis familiaux).
Là, Madame la Dirlo arrive et écoute notre conversation comme à son habitude. Mme des grands me demande ce que nous allons faire chez le petits. Je me tourne vers Mme la Dirlo et lui dis : "Alors ?" "Bah rien !" "Comment ça rien ? Si tout le monde fait quelque chose, on ne peut pas ne rien faire !" "Oh moi je ne me prend pas la tête hein, pour des parents qui mettent leur enfant une fois sur deux, alors qu'ils se fichent de nous ... blablabla ... blablabla ... !" "Et alors ce n'est pas de la faute des enfants, il faut faire un truc !" Et Mme la dirlo ... fuit !
Alors, je prends la décision de leur faire décorer un cadre I... (grande marque suédoise) en bois brut.
10 minutes plus tard Mme la Dirlo revient : "Bon, chaque année, on a l'habitude de faire en carte en cartolline avec la photo de l'enfant. On va faire ça ?!" Je n'ai pas compris si c'était une interrogation ou une affirmation, alors je m'aventure à lui dire : "Tu veux pas qu'on leur face décorer un cadre I... et on met la photo dedans ? C'est sympa !" "Ah non ! c'est moche ça ! Déjà les cadres peints sont moches alors en bois brut !" et hop ! Une nouvelle esquive pour aller voir l'ATSEM pour qu'elle lance le découpage des cartes.
A l'heure de la récréation, je suis dans la cour avec l'ATSEM et Mme la Dirlo revient avec des feuilles découpées (toutes faites) pour dire à l'ATSEM qu'on prendrait ça pour la carte.
Je ne me demonte pas et lui dit : "Mais ce sont les mêmes feuilles que la carte de Noël !" "Et alors ?" "Bah ce serait bien de changer quand même !" "Bah pourquoi ?" "Bah moi je ne suis pas d'accord pour faire ça, je préfère l'idée des cadres, là les gamins ne vont rien faire sur ces morceaux de papier." Et paf ! Que n'ai-je pas fait là !
Mme la Dirlo s'est lancée dans un long monologue que je vous résume par : "Je ne suis pas d'accord pour mettre de l'argent dans une multi nationale, ils nous en prennent assez comme ça !" "Mais c'est pas ton problème, ce n'est pas ton argent !" "Mais je ne gaspillerai pas l'argent des parents pour enrichir les gérants d'I..., ils sont assez riches comme ça ! Il est hors de question que j'achète des cadres ... blablabla ..." Et re-fuite !
Pfff ! Quelle punaise !
Pas grave, je finis la récréation, tout le monde rentre et là mon ATSEM me dit : "Elle ne veut pas dépenser l'argent des parents dans une multi-nationale mais en attendant c'est bien là-bas qu'elle y passe ses dimanches et qu'elle a acheté les coussins du coin bibliothèque de la classe !"
Oh ! La vilaine punaise ! Fichtre ! Je les achèterai quand même les cadres et elle devra me rembourser, na !

Dites-moi chers parents, vous préférez une carte décorée avec une photo ou un petit cadre décoré avec un joli dessin coloré dedans ?

lundi 19 avril 2010

Mal polie !

"Maman, tu sais dans la classe, il y a un coin pourri !"
"Euh non, chérie ! Je ne veux pas entendre ce mot !"
"Mais c'est la maîtresse qui l'a dit !"
"Je ne suis pas d'accord ! On ne dit pas que c'est un coin pourri ! On dit que c'est un coin où tu n'aimes pas jouer, où les jeux ne sont pas bien pour toi ... blablabla ... !"
"Mais maman on joue pas dans le coin pourri !"
"Je sais bien puisque tu le trouves pas bien, c'est que tu n'y joues pas !"
Là ma fille réfléchie. Et bien fort vu la tête qu'elle fait !
"Maman on joue pas dans le coin pourri, on peu pas c'est trop petit" (en rigolant car visiblement c'est très comique !).
"Qu'est-ce qu'il y a dans ce coin ?" (c'est une ouverture de classe, donc peu de matériels et du coup, des coins jeu un peu pourri pauvre !)

"Euh ? Des pépins ?"
Gratte, gratte ! "Euh pardon chérie ! Elle a raison la maîtresse ! Alors tu as un coing pourri dans la classe ?"
"Oui, même une pomme et une poire ! On les a laissé pourrir pour voir."
"D'accord !" A l'ouest la mère !

vendredi 9 avril 2010

Le mercredi, c'est ...

Bibli !
Bravo ! Il y en a qui suivent !
Mais si, les rendez-vous contes !
Ce mois-ci, les chiens font pas des chats !



Pour commencer, une petit chanson "Le Petit Chat", que mes enfants adorent !
Et ensuite "Le chat raconté aux oiseaux"
Histoire d'un écrivain qui raconte les rapports entre chat chasseur et oiseau joueur.
Suivie d'une petite chanson :
"Quand le chat met ses chaussettes,
c'est la fête aux souricettes.
Quand le chat joue au cerceau,
c'est la fête aux souriceaux."
Après, nous avons eu un album "LES CHIENS",
un petit chat qui aime les chiens ... qui le laissent tranquille !

samedi 3 avril 2010

Cache-cache !

10h, c'est la récréation !
Pour nous, c'est la pause, c'est notre collègue qui est de service.
Une petit voix derrière moi : "Maîtresse ?"
"Oui Jessica ?"
"Il est où le maître ?"
"Il est dans sa culotte ses baskets !"
Voici la petite Jessica qui part dans le couloir.
Quelques secondes après : "Maîtresse ?"
"Oui Jessica ?"
"Elles sont où les baskets du maître ?"

mercredi 31 mars 2010

Bon anniversaire !


La maîtresse fête l'anniversaire d'un enfant de sa classe.

Pour une fois, elle décide de ne pas attendre l'ATSEM et de se "débrouiller" seule.

Les bougies sont posées, un enfant heureux de la fête souffle ces bougies.

L'ATSEM entre dans la classe, la maîtresse se réjouit et dit : "T'as vu ? On a fait l'anniversaire de Pierre ! Il était content de souffler ses bougies !"

L'ATSEM répond : "Mais, c'est pas l'anniversaire de Pierre ?! C'est l'anniversaire de Claudine !"

"Ah bon ? T'es sûre ? Ah oui ! Bon, bon !" et voici la maîtresse qui met des bougies sur un morceau de gâteau restant et recommence la fête !


C'est pas beau de vieillir !

C'est discret !

Comme tout le monde, il y a des moments où j'ai besoin de faire la reine sur le trône !
La porte est fermée dans ces moments mais ne résiste pas à la détermination de mon Loukoum.
Cette fois, le Loukoum débarque et me tire la main en me disant un truc comme : "ien manman !"
Là, je lui dis : "Je suis occupée chéri, je ne peux pas te suivre."
Et là mon Loukoum s'accroupie et me dit : "Caca cous ?" Et le voici sorti en criant à tout le monde : "Papa ! Caca cous manman !"
Merci pour ta discretion mon Loukoum !

mardi 30 mars 2010

Le samedi aussi ...

... c'est bibli !
Samedi, j'ai amené me fille au conservatoire de notre ville pour participer à un après-midi conte.
Un conteur marocain est venu nous raconter des histoires de "bêtes" pendant 1 heure.
Ce fût très amusant et intéressant. Mes filles ont adoré !

mercredi 24 mars 2010

Pénible la maîtresse !

Je suis une maîtresse pénible qui exige que tous les enfants soient présents dès qu'ils sont inscrits à l'école. Même en petite section ! (question de responsabilité professionnelle et morale)
Alors depuis septembre, je harcèle la directrice parce que dans sa classe (dont je fais la décharge) il y a un enfant qui n'est jamais venu, un qui est toujours "malade" depuis octobre (il paraît que les parents le mettent en quarantaine pour éviter la grippe !) et une autre qui vient une semaine par mois (avec des raisons toujours valables).
Elle ne me supporte pas pour cette raison, entre autres !
En février, elle vient me voir et me dit : "Oh, il y en a marre de ces gamins qui ne comprennent rien ! Ca, c'est parce qu'ils ne viennent jamais !"
"Bah oui" réponds-je.
"Non, mais c'est vrai, on est en février maintenant ils doivent venir à l'école quand même ! Je vais les menacer de radiation parce que les parents me mènent en bateau, là !"
Et puis plus un mot ! Je crois qu'elle s'est rendu compte que c'était à moi, la chiante, qu'elle parlait ! Celle qui la harcèle depuis le début de l'année à cause des absences ! Parce qu'elle a fini par me dire : "Hein ? Bon, bon !" et a tourné les talons.

Pfff !

dimanche 21 mars 2010

C'est l'printemps !



J'suis content, c'est l'printemps


Qui vient juste après l'hiver.


Le voilà ! Youplala !


C'est joli, pis c'est pas cher !


(Henri Dès)

A voté !

Ce matin, sortie en famille pour aller au bureau de vote.
Mes filles n'ont pas envie de sortir, elles préfèrent jouer dans leur chambre.
Moi : "Allez les filles, préparez-vous, on doit aller voter avec papa !"
Elise : "Maman, pourquoi on est obligé d'aller voter ?"
Moi : "On est pas obligé d'aller voter. Mais il faut le faire parce qu'on peut choisir qui commande, qui décide pour nous."
Manon : "On vote pour choisir qui commande ?"
Moi : "Oui, c'est à peu près ça. Dans votre groupe de copines vous préférez choisir qui décide les jeux plutôt qu'une copine vous les impose ? Bah là c'est pareil !"
Elise : "Tu vas voter pour ta copine alors ?"
Pfff !

jeudi 4 mars 2010

A qui est-ce ?

Parce que je suis une maman attentionnée.
Parce que je suis une maîtresse excédée.
Parce que je suis une amie plaisantée ! Ah bah non ! Ca ne fonctionne pas !
Tout ça pour dire qu'il y a des moyens simples et peu coûteux pour marquer les vêtements de vos enfants.
Non je ne parle pas de broderie ou couture d'étiquettes brodées.
Non, je ne parle pas d'écrire avec des stylos indélébiles qui ne le sont pas.
Je vous parle d'étiquettes thermocollantes !
Je suis une maman qui en utilise, une amie qui partage les bons trucs et une maîtresse qui aimerait que tous les parents en fassent de même.
Pourquoi ? Pour éviter les "Madame ? Il est où le bonnet de mon fils ?" "Pardon monsieur, de ne pas avoir fais attention au bonnet de votre fils. Il n'y a que 24 enfants dans la classe, donc 24 bonnets, dont 12 de garçons ! Désolée, je vais chercher, il est juste 16h15 et mes enfants sortent à 16h30. J'ai le temps avant que leurs maîtresses m'appellent !"
Alors, allons sur le site A-QUI-S pour ne plus se poser la question !
Je suis sûre que même une assistante maternelle qui n'a que 4 gamins aimerait que les parents marquent les vêtements quand ils se fournissent tous au même endroit !
Il y a des étiquettes pour tout ! A vous de faire votre choix !

jeudi 25 février 2010

Méprise !

Le lundi, je suis dans la classe de grande section. Donc c'est la directrice qui s'occupe de sa classe de petite section.
Il est 14h45, nous sortons en récréation en faisant le moins de bruit possible dans le couloir.
Pendant ce temps, Mme la Directrice surveille le dortoir, ou la comédie musicale du lundi ! Du coup, elle n'a pû faire sa sièste !
Nous voici dans la cour, ça glisse un peu car il a plu.
Mon petit Jean (appelons-le comme ça) est tombé, il est sale et mouillé. Pauvre Jean, lui qui est si sage et très discret ...
Nous rentrons tous les deux pour demander aux ATSEM de le changer.
Nous croisons Mme la Directrice : "Bah voilà ! C'est ça de faire n'importe quoi ! On fait du bruit dans les couloirs, court partout et on tombe ! Bah voilà ! Ca vous apprendra à empêcher les petits de dormir !"
J'avoue ne pas comprendre la situation. Et je dis : "Euh ? A qui tu parles ?"
Elle se rend compte de son erreur, alors elle tourne les talons en me répondant : "Oui, bon hein ?! Voilà quoi !"
Pfff ! Rien compris moi !

mercredi 24 février 2010

Les mercredi ...

... c'est bibli !
Comme je n'ai pas assez de petits mots à vous offrir, je vous décris nos mercredis bibli.
J'habite une ville qui propose des "Rendez-vous conte" 3 mercredis par mois.
Dès que je peux, j'y emmène mes trois souris (deux souricettes et un souriceau !).
Je vais donc vous faire partager les prospectus, les décors, les chansons et comptines et les lectures proposées.
Ce mercredi, c'était un jour bibli, mais sans Rendez-vous !
Alors, je vous fais partager le choix lecture de mes souris.

Voici le choix de mon petit bout (16 mois).
Titre : "Popimagier : Comment tu t'habilles, Popi ?"
Editions : Bayard Jeunesse.
Imagier photo pour jouer et parler.
Un choix de son âge, cartonné pour mettre à la bouche !
Il ne le lache pas !


Ensuite le choix d'une des grandes (5 ans 1/2).
Titre : "L'histoire du Lion qui ne savait pas écrire".
Auteur : Martin Baltscheit et Marc Boutavant.
Editions : p'tit Glénat.
Résumé : "Le lion ne savait pas écrire. Mais ça lui était bien égal, car il savait rugir et montrer les crocs. Et pour un lion, c'est bien suffisant. Mais un jour, le lion rencontra une lionne ..."

Elle a choisi ce livre car il parlait d'animaux !




Et le troisième livre, le choix de mon autre grande du même âge !
Titre : "Marre du rose".
Auteur : Nathalie Hense et Ilya Green.
Editions : Albin Michel jeunesse.
Résumé : "Moi, j'aime le noir. D'habitude, les filles, elles aiment le rose, seulement, moi, le rose, ça me sort par les yeux !"
Vous allez rire ! Elle l'a choisi parce qu'il est ROSE !



lundi 22 février 2010

RDV !

Vous vous souvenez de cette maman qui ne s'est pas levée ?
Bah quand on lui a donné le livret, elle est venue se plaindre car nous écrivons des choses trop dures sur sa fille, nous ne sommes qu'en maternelle, bla bla bla ...
"Ecoutez madame, je vous propose un autre rendez-vous, on s'expliquera à ce moment avec l'autre maîtresse (je fais le 50% d'une collègue). Vendredi soir, je sais que vous ne travaillez pas. Mais venez à 16h car je n'aurai que 15 minutes à vous consacrer".
"D'accord !"
La maman vient et se radoucie. On lui explique que sa fille ne sait pas qu'elle est à l'école pour apprendre et se préparer pour le CP.
"Si elle le sait ! Dis à la maîtresse pourquoi tu vas à l'école !"
"Pour apprendre des choses !"
Pfff ! Le singe mime et le perroquet répète, ça ne veut pas dire qu'ils ont appris !

dimanche 14 février 2010

Bonne Saint Valentin !

Ah la Saint Valentin !
Il y a 2 ans de ça, nous sommes allés au restaurant avec nos Mickettes (elles avaient 2 ans 1/2) pour fêter la Saint Valentin.
Mais pourquoi amener les enfants?
Bah, nous avons fêté en même temps le fruit de notre amour.
Nous choisissons un resto familial et classe (Le Bistrot Romain !) et le menu enfant pour les Mickettes.
Nous avons eu un mal de chien à leur faire avaler une pâte des spaghettis à la carbonara proposé dans le menu.
C'est pourquoi quand la serveuse débarrasse la table et demande aux Mickettes : "C'était bon ?", ma petite Mickette E répond : "Ah non !"
La serveuse très sympathique rigole et nous, nous piquons un phare !
Mon autre petite Mickette M, s'impatiente et demande : "Maman ? On mange quoi après ?". Je lui réponds : "Une mousse au chocolat. Ca va tu aimmes ça !"
Et ma Mickette M qui lève la main, fait "coucou" à la serveuse et dit : "Je peux avoir mon dessert madame s'il te plaît !"
Je comprends mieux pourquoi en général, les couples n'amènent pas leurs enfants aux restaurants le jour de la Saint Valentin !

samedi 13 février 2010

Remise des livrets.

Bah oui, même en maternelle, nous évaluons les enfants et remettons un livret de compétences aux parents.
C'est juste pour prouver qu'on travaille pour de vrai en maternelle (on ne fait pas que changer des couches et surveiller la sieste).
Un samedi matin bloqué, 3h, 10 minutes par parents, 24 enfants dans la classe. Ca s'appelle une mission impossible !
C'est pourquoi, nous recevons aussi le mide et le soir pour les parents que ça arrange.
Donc, une grande affiche avec horaires à la carte et les parents doivent s'inscrire.
Après les avoir harcelés une semaine, il y a 10 parents d'inscrits, plus 2 le midi.
Lundi matin, je demande aux parents qui ne sont pas venus (pourtant inscrits) : "Bah alors, je vous ai attendu samedi matin ! Où étiez-vous, cachée dans les toilettes ?"
"Ha ! Ha ! Non, j'ai oublié de venir. Je me suis levée tôt pourtant (10h) mais à 11h, j'ai oublié. En plus avec les enfants, mon mari travaille, vous comprenez ?!"
"Bah oui, je comprends ! Moi j'ai amené mes enfants parce que mon mari travaille aussi. D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas oublié de venir !"
Je dis à une mamie : "J'ai attendu la maman samedi matin ! Vous pouvez lui dire que je ne suis pas contente ? J'ai attendu pour rien !"
"Quoi ? Elle est pas venue pour le livret ? Oh la fainéante ! Elle aurait pû venir ! Elle a dormi encore ! Qu'elle paresseuse !"
"Ah ?!"

Ma fille, ma fille, ma fille, blablabla ... le retour !

"Bonjour madame" me dit ce papa pas content, il y a de ça quelque temps parce que je ne lui dis pas qu'il est en retard quand il se retrouve devant une grille fermée !
Bah il n'est plus faché le monsieur ?
"Ma fille, elle était malade, c'est pour ça qu'elle venait pas à l'école la semaine dernière".
"Vous avez un certificat médical ?"
"Oui, merci ! Vous pouvez faire attention, parce qu'elle est tout le temps malade à l'école ?!"
C'est pas gagné ! Fatiguée de lui dire que c'est normal que les enfants soient souvent malades leur première année en collectivité, je lui dis que l'on fait attention et que l'on ne sort pas en récréation lorsqu'il fait trop froid.
"Oui, je sais, mais même dedans ! Quand vous allez aux toilettes !"
Que ça va être pratique de mettre les manteaux, bonnets et gants pour allez faire pipi !

jeudi 11 février 2010

Politesse !

Le soir, après la classe, les maîtresses (même en maternelle) restent une heure de plus pour aider les élèves en petite difficulté. Cela s'appelle l'aide personnalisée.
Les enfants sont en groupe de 5 maximum, c'est plus cool pour travailler avec eux.
Les élèves "travaillent" debout (plus libres) et la maîtresse se baisse à hauteur des minus.
"PROUT !"
"Non mais alors ! Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Qu'est-ce qu'on dit ?"
"Merci ?"
"Mais non ! Pardon mon petit cochon !"

mardi 9 février 2010

Limaces et escargots !

Dans la classe de grande section comme dans celle des petits, j'ai lancé l'idée d'une escargotière.
Dans la classe des petits, nous les avons retiré après observations, mais au calme les escargots se sont bien amusés. Alors que chez les grands ils sont en hibernation.
Donc, je décide de montrer l'escargotière repeuplée aux grands.

"Regardez l'escargotière des petits, que voyez-vous ?"
"Bah elle est sale !"
"Ah ?"
"Oui, il y a plein de caca partout !"
"C'est du caca ?"
"Non, ce sont des bébés !"
"Ah ! Et comment tu le sais ?"
"Bah regarde, ils sont pas encore des limaces !"
"Ah les bébés escargots deviennent des limaces ?!"
"Bah oui, quand leur coquille est trop petite, ils changent de coquille ! Ils déménagent !"
"T'es sûre ? Il y a pas un autre moyen quand la maison est trop petite que déménager ?"
"On construit des chambres en plus !"

Après on ose dire que les enfants ne savent pas réfléchir !

On va où, nous ?

"Maman, tu sais Anaïs elle dort chez sa mamie parce que son papa et sa maman y veulent plus vivre ensemble."
"Ah ?"
"Oui, c'est Anaïs qui l'a dit ! Elle dit que son papa et sa maman ils se sont séparés."
"Même que Alexis, son papa il est parti de sa maison. Il habite plus avec sa maman et lui."
"Ah ?"
"Même Camille !"
"Ah bon ?"
"Maman ? On va aller habiter où nous quand vous allez vous séparer ?"
"Hein ? Mais on n'a pas l'intension de se séparer avec papa !"
"Ils font pas tous ça les parents ?"
"Euh ? Bah non ! Enfin ils n'en ont pas l'intension du moins !!!"

samedi 30 janvier 2010

L'heure, c'est l'heure !

Vendredi, classe de petits !
8h40, l'ATSEM ferme la grille au fond de la cour.
A peine le manteau déposé et le carnet des comptes de cantine dans la main, on entend "driiinnng" !
L'ATSEM me demande qui sonne, puisque de ma classe on voit la grille.
C'est une élève de ma classe avec son papa.
L'ATSEM n'a pas le droit de retourner ouvrir, l'heure c'est l'heure.
Moi ? Je n'ai pas le droit de laisser les 18 enfants seuls, même sous la surveillance de mon ATSEM.
S'il y a un accident, je suis pénalisée. Je ne rigole pas avec la sécurité des bambins !
Donc refus d'aller ouvrir.
La directrice interphone 30 minutes plus tard et nous prévient que la maman a téléphoné très mécontente parce qu'on n'a pas dit à son mari qu'il arrivait trop tard.
C'est sûr que de se retrouver devant une grille fermée ...

mercredi 27 janvier 2010

Ma fille, ma fille, ma fille, blablabla ...

"Madame, vous pouvez faire attention au bonnet de ma fille, s'il vous plait ?"
"Pardon ?!"
"Oui, il faut pas la laisser sortir sans son bonnet dans la cours !"
"Mais, on ne laisse pas les enfants sortir sans leur manteau, leur bonnet et leur écharpe !"
"Oui, mais ma fille est toujours malade. Alors il faut qu'elle soit couverte, faites attention à elle !"
"C'est notre travail, madame, nous faisons attention à tous les enfants et nous les couvrons tous pour sortir !"
"Oui, bah alors faites votre travail et faites attention à elle, elle est tout le temps malade depuis qu'elle va à l'école !"
"Autant que tous les enfants !"
"Bla, bla, bla ..."
Ah les parents ! Quand vont-ils comprendre que la première année de collectivité est l'année de toutes les immunisations ! Et que porter un bonnet ne protège pas de la gastro ! Pfff !

vendredi 22 janvier 2010

Ma pauvre !

N'étant que la décharge de la directrice, je ne suis pas considérée comme LA maîtresse de la classe. Alors je suis les décisions et progressions de LA directrice !
Un matin, l'ATSEM de la classe vient me voir et me dit : "Vu que nous avons les chevalets dans la classe, ce serait bien d'en profiter pour faire une peinture libre avec les enfants, non ?"
"Très bonne idée !" lui réponds-je.
Donc, quand madame la directrice vient me parler de ses idées d'activités pour la semaine d'après, je lui place : "Ce serait bien de leur faire faire une peinture libre, là que les chevalets sont installer, non ?"
"Bah, euh ? Oui, pourquoi pas, si tu veux. Pfff ! Oui !"
Je vais donc dire à l'ATSEM avant qu'elle reparte en classe que c'est OK pour la peinture libre.
Hé ! Hé ! A la fin de la matinée, elle vient me voir et me raconte : "Oh ma pauvre, je te plains, elle a décidé de faire une peinture libre avec toi en atelier. Bon courage !"
Ha ! Ha ! Heureusement qu'elle ne sait pas que c'était une idée de son ATSEM !

samedi 9 janvier 2010

Ah quelle Histoire !

Il est 7h, je suis devant mon café à essayer de me réveiller pour pouvoir décoller pour le boulot.
"Maman ? Les dinosaures, ils étaient là avant les hommes de la Préhistoire ?"
"Oui chérie !"
"Et il y avait des rois à la Préhistoire ?"
"Heu ? Je ne pense pas, mais il y avait des chefs de clans, des chefs de groupes, quoi !"
"Et là, il est où le roi ?"
"Il n'y en a plus en France."
"Pourquoi ?"
"Bah, à une époque, les gens mourraient de faim et en avaient marre que le roi mange bien dépense beaucoup d'argent quand eux n'avaient rien. Alors ils ont volé des armes, ont capturé le roi et tous les riches et les ont tués. Pour qu'il n'y ait plus de rois. Bon, après ils en ont remis ! Ensuite il y a eu des présidents !"
"Les enfants du roi aussi étaient tués ?"
"Oui !"
"Les pauvres !"
"Et tous les enfants qui sont morts de faim parce que le roi ne partageait pas ses richesses ?!"
"Mais là, il y a plus de rois là ?! Et il y a quand même des gens qui sont morts de faim ! Pourquoi ?"
"Euh ? Le président ne fait pas son travail ?! C'est plus compliqué ! Les choses n'ont pas beaucoup changées en fait !"
Comment refaire l'histoire de France en 15 minutes pour des enfants de 5 ans ?!

A la vache !

Il est 7h, nous sommes devant notre tasse. Je bois mon café, la tête dans le brouillard pendant que mes filles boivent leur chocolat chaud.
Dans 30 minutes, nous partons pour le périples nourrice, école et école (boulot).
"Maman ? Pourquoi les vaches quand elles mangent, elle a une boule qui monte et qui descend dans son cou ?"
Heu ? "Gratte, gratte" font mes doigts sur ma tête. Pfff ! "Cherche madame, cherche ! Trouve une réponse !" me dis-je dans ma tête.
"Bah, quand les vaches mangent de l'herbe, elles machent puis avalent. Comme l'estomac de la vache a du mal à digérer l'herbe, bah ça remonte dans sa bouche et elles machent encore."
"Ha ! Elles ruminent !"
"Heu ? Bah oui, c'est ça !"